Audiences : Madame Benie Nasayon KOUYATE reçue par des nouvelles autorités Guinéennes

Audiences : Madame Benie Nasayon KOUYATE reçue par des nouvelles autorités Guinéennes

Audiences : Madame Benie Nasayon KOUYATE reçue par des nouvelles autorités Guinéennes

En séjour en Guinée, son pays natal, madame Bénie Nasayon Kouyaté, Présidente Fondatrice de Bénie Fondation INC’’ n’en compte pas s’arrêter en cours de chemin. Pour participer en sa manière à ce combat charnel contre les abus et violences faites aux femmes et aux enfants, beaucoup d’activités sont déjà menées à travers la Guinée, le Mali, le Burkina où l’ONG est représentée. Depuis quelques jours, cette brave dame entourée de ses membres, est déterminée sur le terrain pour l’obtention auprès es autorités guinéennes  de la documentation légale devant permettre à sa fondation dans le but de  collaborer d’une manière professionnelle avec d’autres institutions nationales et internationales, ainsi que de mener librement ses activités partout où besoin se fera sentir.

Dès le jeudi, 24 février 2022, Madame Benie Nasayon Kouyté et ses membres, se sont rendus au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Objectif, expliquer au ministre Mory Condé les difficultés rencontrées par sa structure de 2018 à nos jours pour l’obtention d’une convention de rétablissement des mains des autorités guinéennes.

De là-bas, Mme Benie Nasayon Kouyaté et sa suite ont également tapé à la porte du ministère des affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger ce vendredi 25 février 2022. Ici encore, le meme message a été transmis à son excellence  monsieur le ministre Dr Morissanda Kouyaté, le numéro 1 de la diplomatie guinéenne.

A sa prise de parole, M. Laurent Aimable LENO n’a pas tardé de décliner le bienfondé de cette visite.

« Bénie Fondation est une ONG humanitaire dont la Présidente Fondatrice est madame Bénie N’nasayon Kouyaté. Nous combattons tout ce qui est abus sexuel, les violences faites aux femmes, aux hommes mais aussi eux enfants. Depuis sa création il y a de cela 3 ans, plusieurs activités sont menées dans le cadre de la sensibilisation, de l’assistance des personnes vulnérables, tant bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Cependant Monsieur le Ministre, notre ONG reste confrontée à d’énormes difficultés notamment le manque de certains documents importants et l’agrément. Ajouter à cela, le manque de matériels de bureau mais aussi de travail sur le terrain », a fait savoir le représentant pays, avant de terminer par les messages de félicitations au ministre et aux souhaits de bonne et heureuse année.

Après avoir écouté et lu des documents que le représentant lui a fait part, Dr Morissanda Kouyaté a rappelé avoir mené ce même combat pendant 40 bonnes années. Devant les membres de l’ONG Benie Foundation, le ministre des affaires étrangères a rassuré de n’avoir menacé aucun effort pour appuyer la fondation Bénie, afin que la fondatrice à travers le représentant pays puisse rentrer en possession de toute la documentation possible dans un bref délai. Toute chose qui va à coup bien sûr, permettre aux membres de mener à bien leurs activités en Guinée, mais à pouvoir se diriger librement vers les partenaires. Dr Morissandan a terminé son intervention par les encouragements et conseils à la délégation de conduite par Mme Benie Nasayon Kouyaté.

Très touchée par l’accueil que lui a réservé son excellence Dr Morissanda, madame la fondatrice a rappelé au sortir de la salle d’audience que son combat n’est qu’une inspiration de son père.

Déjà que son engagement à travers ses membres est connu par le ministre, cela signifie selon Mme Benie Nasayon Kouyaté, que sa fondation mérite bien d’avoir un agrément pour faciliter sa crédibilité, au regard de tous les efforts déjà consentis sur le terrain.

« Ça été un grand plaisir de passer aujourd’hui à son bureau pour lui présenter non seulement l’ONG à travers quelques documents, mais aussi des membres qui la composent. Nous avons également profité pour lui parler de nos difficultés qui, lorsqu’elles seront résolues, donneront beaucoup plus de visibilité à notre Fondation qui n’est plus quelque chose de nouveau à lui. J’avoue que notre effort sera redoublé davantage, tenant compte surtout de la réaction de M. le ministre après notre exposé. Alors nous pouvons être fiers aujourd’hui de faire sa visite, mais également de celle d’hier avec le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, qui nous a aussi certifié que l’obtention des documents reste capitale pour notre Fondation », s’est réjouie  madame la Fondatrice.

Questionnée sur son mot à l’endroit des nouvelles autorités, la patronne de Benie Foundation INC, a laissé entendre qu’elles (autorités) soient celles de Guinée, du Mali ou encore du Burkina Faso, doivent tout simplement retenir que Bénie fonde un espoir défini sur ce qui est du changement. Et donc dira plus loin, c’est le moment et la génération choisi.

« De manière générale, j’exhorte aux autorités de continuer sur ce chemin, relatif au respect de la loi afin qu’elles puissent œuvrer pour le développement des populations. A celles de la Guinée que dirige son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya et son gouvernement, de renforcer l’application des lois portant sur la protection des personnes vulnérable, sur les abus sexuels et sur les violences faites aux femmes et aux enfants. Car de nos jours, le phénomène ne fait que prendre de l’ampleur parce que, c’est devenu incontrôlable, au point que même les garçons sont victimes. Il faudrait que ces autorités brisent le silence, au-delà du combat que mènent nous ONG ou Fondations. Nous n’aurons fait que ce que nous pouvons, mais il revient aux autorités de renforcer des lois à travers des exemples palpables afin que nous arrivons jusqu’à 20 % de diminution de ces cas. Il est donc temps de taper sur fer », a exhorté la présidente fondatrice de Bénie.

Aux membres de sa fondation, leur dit de savoir toujours qu’ils sont appelés à faire cette activité  avec sincérité, sans aucune idée de s’enrichir. Cependant, elle ne manque non plus de promesses futures, « personnellement je promets à tout le monde que nous serons dans les meilleures conditions de pouvoir aider les autres par la grâce de Dieu ».

 

Cellule de Communication.

 

English EN Français FR